Quoi transmettre à ses enfants quand on est coupé de sa famille ?

Voilà une question qui m’occupe.

J’ai choisi de ne pas lui transmettre les dettes et les reproches, le refus de se remettre en question.

Je lui transmets sans presque m’en rendre compte le goût des jolies choses, celui de la lecture, le rire. Car oui tout cela a existé aussi dans ma famille d’origine. (Ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain, le bébé dans ce cas c’est tout ce qui m’a heureusement construite aussi, le bébé c’est toujours un peu moi)

J’ai choisi de lui transmettre ma gourmette en or de bébé, ce matin le bijoutier l’a prise, il ajoutera des feuilles d’or pour effacer mon nom et graver le sien.

Et elle prendra et refusera ce qu’elle voudra.

Image

Publicités

6 commentaires sur « Quoi transmettre à ses enfants quand on est coupé de sa famille ? »

  1. Je ne sais pas si tu as écrit tout ce que tu ressentais et te travailles, ou si c’est moi qui avais besoin d’en lire davantage.. mais je suis sur un gout d’inachevé.. Étrange 🙂

    1. C’est vrai que c’est court, mais c’est un peu le principe de la liste, en fait !
      Je compte bien y revenir, je cherche encore mes marques ici, et c’est un de mes sujets de prédilection.

  2. Et elle prendra et refusera ce qu’elle voudra [en tenant compte du cadre dans lequel elle évolue, cadre construit par elle-même à partir de sa représentation du monde, elle même biaisée par sa vie auprès de vous. Ca me tue, ça. J’aimerais donner à 100% à mes enfants la possibilité de choisir, la possibilité d’être libres. Mais même avec la meilleure volonté du monde, c’est impossible]

    1. Tu fais les mentions en petits caractères ?
      Comme tu dis c’est impossible, si on pouvait TOUT leur donner, ça ne les rendrait sans doute pas plus libres mais plus dépendants de nous.
      Ca me fait un peu penser au débat souffrance/douleur qui dit que la douleur est inévitable mais que la souffrance est évitable. Les biais, les contraintes, les limites sont inévitables. Les carcans le sont, je crois. je sais pas si ça t’évoque quelque chose ?
      Des bisous.

      1. ça me parle 🙂 je précise (mais je sais que tu le sais) que c’était juste l’apport d’une réflexion sur le sujet, absolument pas une critique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s