Back dans les bacs

Encore une fois souhaiter retrouver le chemin d’ici, petit à petit.

L’entrée dans l’automne, la maison en travaux depuis cinq mois, les avancées et les emmerdes, les doutes toujours.

M’adressant à moi-même, j’oscille sans cesse entre « tu te débrouilles bien » et « quelle imposture tu es ».

Un sentiment de grande solitude m’empreigne, la plupart du temps. Pas complètement subie, pas vraiment choisie non plus. Celles et ceux, les rares, que je voudrais dans le quotidien de ma vie sont loin, à raison. Iels vivent la leur.

Demeurent l’amoureux, nos enfants, et un peu trop de poids parfois. Sur lui, sur moi. Pouvoir compter absolument l’un sur l’autre, mais seulement sur cette personne-là. Avant la virgule, on respire, après, on étouffe. Non ?

J’ai lu aujourd’hui « l’écriture sauve ». Je ne crois pas avoir besoin d’être sauvée, mais épaulée, oui. Alors je me prends par la main, doucement, et je m’emmène ici.

A bientôt, j’espère.

3 commentaires sur « Back dans les bacs »

  1. Par ton petit mot glissé sous ma photo, j’atterris ici et je suis contente de te lire. En te lisant je ne sais pas si je suis un bout d’épaule mais en tout cas je voulais t’écrire que je comprends et partage bien de tes inquiétudes et questionnements. J’espère que tu reviendras souvent délester ici un peu du poids sur tes epaules.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s